Sac de boxe pour l’entrainement : les différentes types et mes conseils

Je vais dans cet article vous parler de différents types de sac de frappe pour la boxex

 

Types de sacs de boxe

Beaucoup de gens sont convaincus que l’entraînement sur un punching-ball est réservé à ceux qui pratiquent des sports de combat.

Cependant, il s’avère que c’est un équipement de formation assez universel, qui aide à construire la forme.

L’entraînement à l’aide d’un punching-ball permet de brûler les tissus adipeux, mais aussi de soulager parfaitement les émotions.

Il existe de nombreuses options de sacs de boxe sur le marché, c’est pourquoi vous devez réfléchir sérieusement avant d’en acheter un.

Tout d’abord, il faut déterminer à quel type de formation il sera utilisé. Parmi quels sacs d’entraînement pouvons-nous choisir ? Bienvenue à l’article.

 

Le sac de frappe classique

Le sac classique est certainement la variante la plus populaire et la plus connue des sacs de frappe. Il a la forme d’un cylindre, qui est suspendu au plafond à l’aide de chaînes durables.

Un sac n’est rien d’autre qu’une couverture et un remplissage. Les couvertures sont le plus souvent en cuir ou dans d’autres matériaux similaires, mais il existe aussi des couvertures en cuir naturel.

Le remplissage est généralement constitué de rognures de matériaux, de sable ou de déchets de cuir.

Les couvertures supérieures sont fermées par une fermeture éclair ou un laçage, qui s’avèrent plus durables dans la pratique.

Lorsque l’on choisit un sac classique, il est bon de tenir compte de la qualité de la fabrication. Vous devez faire attention au matériau dont il est fait et au type de remplissage.

Le poids du sac est également important, car il influe sur sa dureté. En dehors de cela, la longueur du sac est une question importante.

Les modèles plus longs permettent de s’entraîner à la fois aux coups de pied bas et aux coups de pied haut.

Les sacs de boxe classiques de la marque Busido, qui allient qualité et prix attractif, sont bien connus des sportifs.

 

Sac d’entraînement au crochet

Les sacs à crochets, également appelés sacs de profil, sont certainement une version moins populaire des sacs classiques.

Ils sont utilisés spécifiquement pour l’entraînement aux coups de crochet et de menton.

Cela est possible grâce à la forme spéciale du sac, qui a un diamètre plus petit au fond et plus grand en haut.

Les sacs à crochets existent en différentes longueurs, qui vont de 80 à 160 cm. Il existe également des modèles de poids variables, qui vont de 20 à 100 kg.

 

sac de boxe

 

Un sac pour la formation MMA

Cette variante de sacs de boxe est principalement destinée aux personnes qui s’entraînent aux arts martiaux mixtes.

Il permet de s’entraîner en position debout, mais grâce à sa forme appropriée, il est également parfait comme équipement aidant à améliorer les lancers et les techniques au sol.

Le sac a la forme d’une silhouette humaine, ce qui vous permet d’imaginer que vous avez affaire à un véritable adversaire.

Ce profilage permet également de saisir et d’effectuer des lancers confortables et d’autres exercices visant à renforcer la ceinture scapulaire et le dos.

 

Sac d’exercice debout ou sur pied

Le stand-up sack se compose de 3 éléments principaux, à savoir la base (sur pied), le poteau et le tube.

La base assure la stabilité et doit toujours être remplie d’eau ou de sable, tandis que le poteau vous permet d’ajuster la hauteur du sac en fonction de vos besoins.

Le tube est fait de différents matériaux.

Il existe des modèles disponibles sur le marché dans lesquels la mousse ou le caoutchouc est recouvert de vinyle durci ou de toile parmi les très nombreux sac de frappe sur pied.

Le stand-up bag permet de s’entraîner à une série de coups de poing, d’améliorer l’agilité et la vitesse, ainsi que de perfectionner sa condition physique.

 

Poire d’entraînement ou punching ball

Le plus petit sac d’entraînement disponible sur le marché est la poire de boxe. Comme son nom l’indique, sa forme ressemble à une poire et le sac lui-même est fait de cuir.

Sa hauteur oscille autour de 35 cm et il est généralement attaché à une plate-forme.

Malgré les apparences, il n’est pas facile de s’y entraîner.

Il est principalement utilisé pour entraîner la vitesse, la précision et les réflexes de la main.

Une variante de la poire d’entraînement est la barre réflexe, dont la construction diffère.

Il se présente sous la forme d’un sac attaché en haut et en bas par des cordes spéciales.

Lors de la frappe, le sac rebondit, ce qui simule l’attaque d’un adversaire.

Il permet d’entraîner la vitesse d’esquive et les réflexes.

Les sacs de boxe sont disponibles dans l’offre permanente des magasins de formation ou sont fabriqués sur commande.

Leur coût varie selon la variante de plusieurs dizaines de euros à plusieurs milliers d’euros.

Le choix dépend des besoins et des préférences de la personne intéressée par l’achat.

Pour un usage domestique, les sacs classiques sont le plus souvent choisis, mais ils nécessitent plusieurs mètres carrés d’espace libre.

Les punchinb ball à boxer, en revanche, ne nécessitent pas beaucoup d’espace, mais elles génèrent généralement beaucoup de bruit, ce qui peut déranger les membres du ménage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *